Langues et cultures de l’Antiquité

 

1H par semaine en classe de 5ème

2H par semaine en classe de 4ème et de 3ème

 

Avant, on parlait de latin et de grec, aujourd’hui, on parle de « langues et cultures de l’Antiquité » , LCA ,option que les collégiens peuvent découvrir au collège à partir de la classe de 5ème.

On entend parfois : « Moi, j’fais pas de latin , ça sert à rien et puis c’est une langue morte ! ». Pas tout à fait…Nous parlons latin quotidiennement avec des mots tels que terminus , alibi , planetarium , homo sapiens , gratis , maximum , bis , recto-verso , referendum , in extremis , lavabo , curriculum vitae (C.V.) , post scriptum (P.S.) , cursus , prospectus… La publicité puise aussi dans cette langue ancienne , ainsi le nom du dentifrice vademecum ( viens avec moi ! ) , celui de la marque d’articles de sport asics ( anima sana in corpore sano =un esprit sain dans un corps sain).

Apprendre le latin c’est :

Approfondir la langue française pour les conjugaisons, la fonction des mots et l’orthographe ( ainsi oculaire vient de oculus , l’œil , donc 1 seul c ; inonder vient de in/unda –dans l’eau , donc 1 seul n ; horticulture vient du latin hortus , le jardin , donc 1 h initial ; le nom voix vient de vox donc x final.

Enrichir son vocabulaire grâce à l’étymologie (origine des mots ) : ainsi l’élève qui apprend le nom equus    cheval en latin , devinera le sens de l’adjectif équestre , du nom équidé , ou du nom équithérapie

Etablir des liens entre les langues , ainsi le non école en français vient de scola en latin , parallèlement à l’italien scuola ,à l’espagnol escuela , à l’anglais school et à l’allemand Schüle . Les langues dites romanes (espagnol et italien) sont héritières du latin en droite ligne et l’étude de cette langue ancienne favorise la mémorisation de ces langues.

Etudier la civilisation romaine (manière de vivre des Romains : la maison , l’école , les repas…) et faire des liens avec le monde contemporain.

Développer sa culture générale ( mythologie , philosophie , littérature , art , histoire…), employer un langage plus riche ( une soif de Tantale , un travail d’Hercule , un fil d’Ariane ) et engranger des connaissances pour de futures études en français , langues , droit , philosophie , histoire , médecine , pharmacie, horticulture.

Apprécier les monuments antiques en voyage en France ou à l’étranger : Nîmes , Arles , Orange , Italie , Espagne , Maroc , Tunisie…

Le travail se fait essentiellement en classe. Il y a environ 10 à 15 mn de travail à la maison par semaine , la moyenne en LCA ne fait pas baisser la moyenne et cette option rapporte 20 points pour le Diplôme National du Brevet.

 

En classe de 3ème

 

Un élève en classe de 3° a la possibilité de commencer l’option LCA même s’il n’a pas suivi cette option en 5ème et 4ème. En classe de 3ème, cette option propose un enseignement essentiellement de grec ancien (des éléments de latin , étudiés par certains élèves en 5°et 4°, sont rappelés mais non indispensables) à raison de 2heures par semaine.

Pourquoi prendre l’option LCA en classe de 3° ?

Pour découvrir un autre alphabet : l’alphabet du grec ancien (et du grec contemporain) comporte 26 signes dont la lettre « pi » , universellement connue . On parle d’alphabet cyrillique (certaines lettres sont très proches de celles de l’alphabet russe). Les élèves sont ravis de découvrir ce nouvel alphabet, qui est le même que celui du grec moderne. Ainsi un élève helléniste, en voyage en Grèce, pourra lire un nom de rue , un menu , une affiche . De plus, le vocabulaire du grec ancien est le même que celui du grec moderne .

Pour mieux maîtriser l’orthographe française : beaucoup de mots français sont d’origine grecque (athée , théâtre , synonyme , chronomètre , typique , sympathie , hypoglycémie , orthodontiste , arachnophobe , polythéisme…) .

Pour enrichir son vocabulaire et comprendre le sens de certains mots grâce à l’étymologie : par exemple les noms de la médecine ( laryngite , pharyngite , hépatite , cirrhose , gériatrie , psychiatrie , pédiatrie …), l’adjectif «  chronophage » qui s’analyse en chronos = le temps et phage = manger et donc signifie«  qui prend du temps ». Certains préfixes ( péri-, para-, hyper-) , noms et suffixes (-phile , -phobe) participent aussi à la création de mots nouveaux ( en 1895 , le nom cinématographe a été créé à partir de « kinési » = le mouvement et « -graphe » = qui écrit , donc : «  qui écrit les images en mouvement » .

Pour développer sa culture : découvrir la civilisation grecque antique à travers les textes ; réviser ou découvrir les figures mythologiques ( Ulysse , Œdipe , Antigone , Orphée , Thésée …) ; mesurer les nombreux apports de la Grèce antique ( en mathématiques : Thalès et Pythagore ; en philosophie :  Platon et Aristote ; en politique : la démocratie )

pour développer ses connaissances en vue de futures études : médecine pharmacie , biologie , archéologie , histoire et géographie , botanique , Lettres , italien , espagnol , philosophie, art…

Le travail à la maison en septembre et octobre est de 30-40 minutes par semaine pour une bonne acquisition de l’alphabet, de l’écriture et de la lecture ; ensuite le temps de travail hebdomadaire est d’environ 20 minutes. L’essentiel du travail se fait en classe. La moyenne des LCA ne peut pas faire baisser la moyenne générale d’un élève. Cette option donne 20 points aux élèves pour le Diplôme National du Brevet et peut se poursuivre au lycée. C’est la seule option comptée en points positifs au baccalauréat.

Les professeurs de Lettres Classiques

Ce contenu a été publié dans Langues et Cultures de l'Antiquité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire